Fujiko Fujiyama

From JoJo's Bizarre Encyclopedia - JoJo Wiki
Jump to navigation Jump to search

T'es Jolyne Cujoh, c'est ça ? Que dirais-tu d'une rapide esquisse ?
—Fujiko Fujiyama

Fujiko Fujiyama (藤山 富士子 Fujiyama Fujiko) est un personnage principal du one-shot Fujiko's Bizarre Worldly Wisdom -Whitesnake's Miscalculation-.

Fujiko est une prisonnière de la Prison de Green Dolphin Street qui vend du shunga (aussi connu sous le nom d'art érotique) aux autres prisonnières. Un jour, elle s'intéresse à Jolyne Cujoh et lui propose de la dessiner. Fujiko s'est vue être octroyé le Stand Bad Romance, qui lui permet de contrôler la condition mentale des bénéficiaires de ses dessins.

Apparence

Fujiko Fujiyama est une jeune femme de 24 ans d'origine japonaise, bien qu'elle ait été élevée aux Etats-Unis. C'est une femme avec une silouhette svelte avec de légères courbes, de taille moyenne et avec de longs cheveux noirs et lisses, et un visage ordinaire. Le trait physique le plus caractéristique sur son visage est ses sourcils, qui sont de forme ovoïde, avec de petites points au niveau de l'extrémité intérieure, qui rappellent le hikimayu. Le contour de ses yeux ressort, comme si elle portait de l'eyeliner, ou si elle était fatiguée. Elle a aussi des taches de rousseur.

Fujiko porte de grandes lunettes rondes, un tee-shirt uni avec un imprimé de cases de comics sur son torse sous une veste de détenue G.D. Street Jail unie, un jean et des baskets. Finalement, Fujiko a l'air de toujours avoir un tableau de croquis et un stylo avec elle, qu'elle a attaché autour de ses épaules avec une sangle pour pouvoir dessiner même en marchant.

Personnalité

Ces lèvres mignonnes et souples... Peu de chance avec les hommes. Ce cou long et fin... Secrètement une obsédée.
— Fujiko Fujiyama évaluant Jolyne.


Fujiko admirant le corps de Jolyne

Fujiko Fujiyama est une femme étrange avec une passion pour le dessin, qui porte un certain intérêt à Jolyne Cujoh.

Fujiko est une femme introvertie qui reste isolée des autres, pour pouvoir dessiner. D'après Whitesnake, elle aime dessiner depuis petite, et sa passion a évolué en une obsession malsaine. Whitesnake déclare que si quelqu'un tente de l'arrêter, elle devient extrêmement violente, et par ailleurs, Fujiko a été condamnée pour avoir poignardé son propriétaire, qui lui avait dit, en toute bonne foi, d'aller étudier au lieu de "perdre son temps à dessiner".

Afin d'avoir de quoi vivre, Fujiko est devenue une artiste qui dessine et vend du dessin érotique en prison. Fujiko a énormément de respect pour le genre érotique, en disant notamment que la pornographie est "aussi essentielle pour les humains que la nourriture et le sommeil", et en utilisant comme argument que le genre érotique peut se trouver n'importe où, à n'importe quelle période de l'histoire et dans n'importe quelle culture, étant une preuve de son importance.

Fujiko devient alors extrêmement attirée par Jolyne au fil de l'histoire. Elle commence à être légèrement intéressée par elle après avoir entendu une histoire comme quoi elle se serait fait prendre en train de se masturber (et aussi à cause de l'ordre de Whitesnake), elle pense donc que Jolyne est "honnête" à propos de ses désirs. Quand elle rencontre Jolyne, Fujiko apprécie aussi sa beauté physique, en se focalisant sur des détails tels que ses lèvres ou son cou. Néanmoins, c'est lorsque Jolyne complimente l'art de Fujiko et parle de ses effets apaisants, que Fujiko commence à se sentir éprit d'elle. Fujiko se met alors à dessiner Jolyne de façon obsessionnelle, et son attraction devient alors de l'adulation lorsqu'elle commence a dessiner Jolyne comme le sujet principal de ce que Whitesnake nomme de "l'art religieux". Whitesnake se sent alors obligé de devoir reprendre le stand de Fujiko ainsi que ses souvenirs de Jolyne. Au final, Fujiko oublie Jolyne, et tout se passe comme si elle n'avais jamais existé dans la vie de Jolyne.

Pouvoirs et compétences

Stand

Main article: Bad Romance

Whitesnake a donné a Fujiko le Stand Bad Romance. Il permet à Fujiko de pouvoir affecter la condition mentale des personnes à qui elle donne un dessin. Fujiko exploite principalement ce pouvoir afin d'avoir un flux constant de commandes.

Dessin

Nu, c'est 100$. Couple c'est 200$. Deux fois plus de personnes, égal deux fois plus cher. Pour chaque personne supplémentaire, je demanderais 100$ de plus. Et si tu veux que je dessine quelque chose comme "Spider-Man x Deadpool", comme cette fille là bas, tu devras payer plus pour toutes les références nécessaires.
—Fujiko Fujiyama


Une esquisse de Jolyne faite par Fujiko

Fujiko est une artiste talentueuse et accomplie qui continue de dessiner quotidiennement depuis son enfance. Elle est donc capable de dessiner de l'art de plutôt très bonne qualité avec un crayon, et se spécialise dans l'art érotique. Son art est suffisamment bon pour être populaire parmi les détenues de la Prison de Green Dolphin Street. Quad elle commence à être enjouée par Jolyne, Fujiko se met à dessiner une grande quantité de croquis d'elle, et cela, rapidement.

Histoire

Antécédents

Fujiko Fujiyama est née au Japon durant l'année 1987[1] Puis a grandi aux Etats-Unis. Depuis qu'elle est petite, elle a une passion pour le dessin, qui a évolué en une obsession malsaine. A un certain point, elle a même poignardé son propriétaire qui lui avait dit d'arrêter de perdre son temps à dessiner et d'aller à l'université. Fujiko a ensuite été condamnée, et enfermée dans la Prison de Green Dolphin Street.

En prison, Fujiko gagne de quoi vivre en dessinant et vendant de l'art érotique à ses codétenues, et deviens ainsi assez populaire.Enrico Pucci remarque son talent et lui donne le Stand Bad Romance, en sachant que Fujiko aurait une bonne affinité avec celui-ci. Il permet à Fujiko de contrôler la condition mentale des personnes à qui elle donne un dessin. Fujiko devient alors encore plus populaire.

Fujiko's Bizarre Worldly Wisdom -Whitesnake's Miscalculation-

Fujiko entend parler de Jolyne Cujoh et de comment elle s'est masturbée seule dans sa cellule. Interessée, Fujiko s'approche d'elle et lui donne un dessin qu'elle a fait d'elle. Jolyne se moque de ses traits exagérés, mais achète et complimente l'art de Fujiko. Fujiko est touchée et enjouée. Elle va alors dans la chapelle de la prison et commence à dessiner Jolyne à répétition. Sans le savoir, elle est observée par Enrico Pucci et Whitesnake. Ils remarquent qu'elle n'est plus en train de dessiner de l'art érotique, mais de l'art religieux par adulation pour Jolyne. Offensé par le fait que Fujiko dessine Jolyne de cette manière, et de peur que l'art de Fujiko puisse améliorer la force mentale de Jolyne, Pucci reprend le stand de Fujiko ainsi que ses souvenirs de Jolyne.

Fujiko oublie Jolyne et redevient a nouveau une artiste amatrice d'art érotique. La narration déclare que tout le monde pense qu'elle n'a jamais existé, et le nombre de clients de Fujiko a baissé après qu'elle ait perdu son stand.


Citations

Quote.png Quotes
  • Donc tu es Jolyne Cujoh. Que dirais-tu d'un petit croquis ?
  • Les peintures et les sculptures représentant l'érotisme existent depuis la nuit des temps. On peut aussi la retrouver sur les anciens papyrus égyptiens. Le désir sexuel est l'une des trois grandes nécessités de l'humain. La pornographie est aussi essensielle pour les humains que la nourriture et le sommeil.
  • C'est la première fois que quelqu'un me dir quelque chose comme ça... Ma main ne peut pas s'arrêter en y repensant...

Gallerie

Chapitres

Book Icon.png Manga Appearances
Chapters in order of appearance

Références

  1. Fujiko Fujiyama a 24ans lorsqu'elle rencontre Jolyne Cujoh en prison en 2011.

Navigation du site

Other languages: