Poker Under Arms

From JoJo's Bizarre Encyclopedia - JoJo Wiki
Jump to navigation Jump to search

Poker Under Arms (武装ポーカー Busō Pōkā, lit. Poker Armé) est un one-shot écrit et dessiné par Hirohiko Araki.

Ce one-shot a été créé spécialement pour participer à un concours et s'est illustré dans les Tezuka Awards, ayant été sélectionné comme "second prix". Il est le premier oeuvre d'Araki en tant que mangaka', ayant pour genre le western.

Ce chapitre a été compilé dans l'anthologie Gorgeous Irene qui inclut autre d'autre one-shots avec cette oeuvre.

Résumé

L'histoire commence avec un riche vieil homme qui s'apprête à raconter une histoire de poker à mains armés entre deux hors-la-lois.

Dans une ville où le crime règne, le bandit Don Peckinpah (ドン・ペキンパー Don pekinpā) est un desperado particulièrement craint. C'est un as de la gachette vicieux et arrogant avec une prime de 10000$ sur sa tête mais qui arrive à tuer tous les chasseurs de primes qui s'attaquent à lui. Il apparait alors qu'il vient d'abattre son dernier assaillant, qui avait essayé de lui tendre une embuscade chez le barbier. Don Peckinpah est impressioné par la ruse de sa victime, mais déclare qu'il est toujours le plus malin et le plus rapide à la gachette.

Peckinpah va au saloon pour boire. Au comptoir, il entend un groupe de joueurs pokers se plaindre et se joint au jeu. L'un des joueurs, Mike Harper (マイク・ハーパー Maiku hāpā), est un bandit aussi redoutable et craint que Peckinpah. Pour se la montrer, Peckinpah prend quatre cartes et les lance dans le paquet pour en sortir les quatre as. Harper réplique alors en mélangeant le paquet et fait en sorte que les quatre as soient au sommet du paquet, ce qui effraient tous les autres joueurs. Don Peckinpah joue seul avec Mike Harper.

Mike Harper se révèle être le meilleur joueur de poker et gagne plusieurs manches. Agacé par ses pertes, Peckinpah aggresse un vieux clochard qui traîne derrière les joueurs et interrompt le jeu. Regagnant son calme, Peckinpah propose avec malice que les deux joueurs parient leurs précieuses armes pour rendre l'enjeu plus intéressant. Cela voudrait dire que le perdant se retrouve sans défense et tout le bar s'apprête à s'attaquer à qui aura le malheur de perdre. Mike Harper donne son accord à contrecoeur. Peckinpah triche alors en échangeant de carte et révèle un carré de reines. Malheureusement, Harper triche aussi et hésite à montrer qu'il a la même main. Quand le clochard révèle la supercheries, les deux bandits s'apprêtent à se tirer dessus. Cependant, ils sont trop distraits pour remarquer que le clochard jette une bombe molotov sur eux, les tuant tous les eux.

Ainsi se termine l'histoire du vieil homme riche, qui s'avère être un shériff qui a empôché les primes de Peckinpah et Harper et qui désormais coule une douce vie avec sa compagne.

Liste des personnages

Personnages

Making-Of

Dans son livre Hirohiko Araki's Manga Technique, Araki explique comment il a conçu son one-shot pour être le plus plaisant possible pour les juges.

Pour commencer, Araki a choisi le cadre occidental pour se démarquer de la concurrence. Ayant l'idée d'une histoire sur le jeu et la violence, Araki a intitulé son œuvre "Poker Armé" pour évoquer ces deux concepts. Se doutant que la plupart des concurrents présenteraient leurs protagonistes en page de couverture, Araki a décidé de faire le contraire et de dessiner un inconnu se faisant abattre au cours d'une partie de poker.

Pour commencer l'histoire, Araki évite de présenter directement ses protagonistes et utilise plutôt le personnage du vieil homme comme un narrateur mystérieux. Araki présente ensuite Don Peckinpah dès la deuxième page, dans un salon de coiffure, afin de montrer au lecteur qu'il s'agit d'un tireur redoutable et d'un type suffisamment coriace pour pouvoir se soucier de son apparence au milieu d'une dangereuse fusillade. Araki a également décidé de faire en sorte que Don Peckinpah abatte quelqu'un dans un endroit inhabituel (le salon de coiffure) pour montrer aux lecteurs que le cadre n'est pas une ville normale.

Araki a également conçu les apparences de Don Peckinpah et de Mike Harper de manière à ce qu'ils se contrastent. Parmi les détails notables, on peut citer la chemise blanche de Don Peckinpah contre la veste sombre de Harper, les cheveux foncés de Peckinpah contre les cheveux clairs de Harper, ou encore les sourcils épais de Peckinpah contre les sourcils fins de Harper.

Prix Tezuka

Ce one-shot a été créé dans le but d'être présenté lors des 20e Tezuka Awards de 1981 et a obtenu la distinction de finaliste en tant qu'"Œuvre sélectionnée", ce qui signifie qu'aucune des œuvres n'a techniquement gagné cette année, mais que le one-shot d'Araki a tout de même attiré l'attention des juges.

Commentaire des juges

  • Tetsuya Chiba: Les dialogues de "Poker Under Arms" sont vifs et de bon goût. Les personnages des deux joueurs de poker sont bien définis et dépeints avec compétence.
  • Yasutaka Tsutsui: Bien que du même niveau que d'habitude, cette fois "Poker Under Arms" était incontestablement divertissant.
  • Noboru Baba: "Poker Under Arms" a un bon scénario. L'introduction de l'histoire principale est également bonne. Il est dommage que la dernière page, où le shérif apparaît, soit un petit panneau.
  • Yusuke Nakano: Le dénominateur commun de tous ces ouvrages est la prédominance de l'habileté et la faiblesse de la capacité à séduire l'esprit. Cependant, "Poker Under Arms", "Cosmo Frontier", "The Fighter", "Loot ! Smuggling Play", par exemple, sont des nouveaux venus prometteurs sur la scène. Si ces nouveaux venus continuent à se développer, je suis sûr qu'ils apporteront un changement dans le monde des magazines shonen... non, dans le monde de la bande dessinée.
  • Abe Takahisa: Il n'y a pas eu d'œuvres remarquables, mais elles étaient de qualité intermédiaire. Parmi eux, "Poker Under Arms" était assez fort et a gardé le lecteur engagé jusqu'à la fin. Le seul inconvénient est qu'il s'agit d'un haut degré !
  • Osamu Tezuka: Parmi ces œuvres, "Poker Under Arms" est la plus divertissante. C'est un peu mature, mais c'est palpitant et possède une excellente composition qui vous fait croire que vous regardez un film. Un demi-finaliste incontesté.

-ちばてつや先生

「『武装ポーカー』は会話のやりとりがイキで味がある。ポーカーをするふたりの主人公の性格も、きちっと描きわけてるし、力量を感じる。」

-筒井康隆先生

「いつもと同じ水準ではあるが、今回は『武装ポーカー』が、文句なしにおもしろかった」

-馬場のぼる先生

「『武装ポーカー』は、ストーリー構成がうまい。イントロから本題への導入も、うまい。最終ページ、保安官の登場が、コマが小さくなってしまったのが残念。」

-中野祐介先生

「全体に共通して言えることは、技巧が目だち、心にうったえる力が弱い。しかし、『武装ポーカー』『コスモフロンティア』『闘士』『略奪!密輸劇』などは、将来性のある新人群だ。 これらの新人群が、順調に成長すれば、少年誌の・・・いやコミック界の作品内容に、なんらかの変化をもたらすと確信する。」

-阿部高久先生

「ずばぬけた作品はなかったが、中級の作品として粒がそろっていた。中でも『武装ポーカー』は、かなりの力量があり、最後まで読む者をひきつける。ただ、程度が高いのが難点か!?」

-手塚治虫先生

「作品の中では、『武装ポーカー』がぬきんでておもしろい。ややおとなむけだがスリルがあり、映画を相当みていると思わせるすぐれた構図がある。文句なしの準入選だ。」

Détails

Références

Navigation

Other languages: