Cyber Festival (07/2020)

From JoJo's Bizarre Encyclopedia - JoJo Wiki
Jump to navigation Jump to search
Missing translation
Published July 19, 2020
Cyber Festival poster

Interview with Hiroaki "TOMMY" Tominaga, Coda, and Jin Hashimoto during Cyber Festival 2020, streamed on July 19, 2020.

Interview

– Monte le son ! – JO☆STARS 〜TOMMY,CODA,JIN〜 feat.DAISUKE HASEGAWA en interview 19/07/2020

Dans le cadre du Cyber Festival de l'Animation organisé par ADN, les artistes Hiroaki "TOMMY" Tominaga (H.T.), Coda, Jin Hashimoto (J.H), membres du groupe JO☆STARS, ainsi que Daisuke Hasagawa (D.H.) ont été interviewés et en ont révélé un peu plus sur eux.

Pour l'interview d'aujourd'hui, je reçois les artistes Tominaga "TOMMY" Hiroaki, Jin Hashimoto et Coda. Ensemble ils forment le groupe JO☆STARS. Enfin, Daisuke Hasegawa (D.H. salut l'audience). Pour commencer, je vous présente leurs profils.

- Tominaga "TOMMY" Hiroaki : il chante le 1er opening de l'animé "JoJo's Bizarre Adventure" qui s'appelle "Sono chi no Sadame". Il chante aussi l'opening de l'animé "Yu-Gi-Oh VRAINS", des chansons de publicité, il chante beaucoup de chansons. Il est également membre du groupe "Betchin'".

- Jin Hashimoto : Il est chanteur et entraîneur de vocal. Il interprète l'opening de l'animé "JoJo's Bizarre Adventure" de la saison 3, "Stand Proud". Et aussi, il chante l'opening de l'anime "Megaman NT Warrior" "Rockman no theme ~ Kaze wo Tsukinuke te ~". On peut aussi vous entendre sur des endings de la série Tokusatsu, vous êtes aussi actif dans le groupe de reprise "Earth, Wind & Fire" intitulé "Earth, Wind & Fighters" ou encore dans le groupe "Betchin'". Vous êtes aussi entraîneur vocal pour de célèbres chanteurs.

- Coda : Vous êtes chanteur, compositeur et guitariste, interprète de l'opening de la saison 2 de "JoJo's Bizarre Adventure" qui s'appelle "Bloody Stream" ainsi que celui de la saison 5 "Fighting Gold". Vous êtes connu pour le 9e ending de l'animé "Naruto" qui s'intitule "No Regret Life".

- Enfin le guitariste chanteur et compositeur Daisuke Hasegawa. Vous chantez l'opening de la saison 4 de "JoJo's Bizarre Adventure" qui s'intitule "Great Days". Vous avez aussi chanté l'ending de l'animé "Gundam G no reconquista". Vous avez participé aux BO de dramas et de films dans bien des styles.

L'animé "JoJo's Bizarre Adventure" rassemble beaucoup de fans, que ce soit au Japon mais aussi dans d'autres pays. Les musiques d'openings participent à cet engouement des fans. Est-ce que vous avez ressenti qu'il y a beaucoup de fans étrangers ?

HT : Je suis présent sur les réseaux sociaux. Sur Twitter par exemple, j'ai des followers étrangers, certains sont asiatiques, d'autres viennent d'Amérique. Je sens qu'il y a des gens dans le monde entier qui aiment JoJo et qui m'encouragent.

Jin, qu'en est-il pour vous ?

JH : JO☆STARS fait des live sur internet et on voit souvent des commentaires d'étrangers. Ca donne le sentiment d'être vraiment suivi.

Qu'en pense Coda ?

Coda : Oui je partage cette sensation. Quand on regarde Twitter notamment, les réactions sont énormes, je trouve. Surtout depuis que la saison 5 a commencé. Par exemple, en Italie, il y avait beaucoup d'enthousiasme chez les fans d'Europe du Sud.

Chez les fans italiens notamment ?

Coda : En Italie et en France aussi. Au Portugal, en Espagne... C'est le cas à travers différents pays.

C'est vraiment çà. J'ai un ami qui a un tatouage issu de JoJo's Bizarre Adventure où est écrit "Ora ora ora ora !" (rires) Les fans de JoJo s'étendent au-delà des frontières. Enfin, Daisuke Hasewaga, quel est votre sentiment ?

DH : Une fois j'ai fait un live avec JO☆STARS à Phoenix aux Etas-Unis. Cette fois-là, des fans du monde entier nous attendaient. C'est à cette occasion que j'ai le plus ressenti la présence des fans internationaux. 10 minutes avant qu'on monte sur scène, il ont commencé à crier "Jojo ! JoJo !", çà nous a communiqué leur émotion.

Coda : Moi je me suis dit qu'ils allaient nous manger ! (rires)

Etes-vous déjà venu en France ? Y-a-t'il des endroits que vous voudriez voir ? Des choses que vous souhaiteriez faire ? D'abord, Tommy ?

HT : Je suis allé en France il y a 8 ans environ. C'était un voyage privé. Je suis allé à Paris.

Alors, qu'avez-vous pensé de Paris ?

HT : Evidemment, il y avait de beaux paysages et des bons plats. C'est vraiment Paris. Autour de la Tour Eiffel ou de l'Arc de Triomphe, il n'y a pas de grands immeubles. Je pense que c'est une jolie ville bien agencée.

J'espère que vous passerez encore de beaux moments en France.

HT : Oui !

Jin Hashimoto ?

JH : Oui, j'ai un groupe de salsa qui s'appelle "Orquesta de la Luz". Nous avions une tournée européenne. C'est à cette occasion que je suis venu en France. Le programme de la tournée était chargé, nous étions souvent pressés. Dans la voiture, j'ai été réveillé par mes compagnons et ils m'ont dit "C'est l'Arc de Triomphe!", "C'est la tour Eiffel!". Je me souviens surtout d'avoir frotté mes yeux endormis. C'était vraiment comme ça. Je ne pouvais prendre le temps de visiter cette jolie ville.

J'espère que la prochaine fois vous aurez le temps... Et vous Coda ?

Coda : En ce qui me concerne, je ne suis encore jamais allé en France. J'aimerais bien y aller hein ... C'est un grand classique. J'ai vu la France surtout à travers des photos et vidéos, mais j'aimerai vraiment voir ces paysages de me propres yeux.

Et vous Daisuke Hasegawa ?

DH : J'adore le groupe U2. Il y a une chanson qui s'appelle "Beautiful Days" et dans le clip vidéo, il y a des scènes tournées dans l'aéroport Charles de Gaulle. Donc j'aimerais bien y aller une fois.

J'espère que vous aurez l'occasion d'y aller. JO☆STARS et Daisuke Hasegawa, comment avez-vous commencé à faire des concerts ensemble ?

DH : Pour faire suite à ce dont je vous parlais juste avant, nous avons commencé par faire des concerts aux Etats-Unis. C'était nos débuts ensemble.

C'était la première tous ensemble ?

DH : Oui, tout à fait. En fait, on a fait des live au Japon ?

Coda : On ne fait pas seulement des évènements de musique donc je ne me souviens pas y avoir fait un long concert tous ensemble.

DH : J'ai fait un live en duo avec Coda.

Coda : C'était un évènement pour la saison 5 de JoJo's Bizarre Adventure.

DH : Avec JO☆STARS, mon premier concert était aux Etats-Unis.

JH : Effectivement.

Coda : En fait c'est assez rare.

DH : On se réunit surtout à l'étranger. (rires) Moi, je les regardais à la télévision, ces 3 là. Je regardais l'animé de JoJo's Bizarre Adventure et il y avait une publicité des concerts de JO☆STARS. Quand j'ai vu ça, je me suis dit "Ouah, ils sont trop cool !" Et maintenant, on fait des shows ensemble à l'étranger.

Cette formation se fait surtout à l'étranger ?

Coda : S'il n'y avait pas d'invitations à l'étranger, on ne se réunirait pas tous...

HT : Donc je pense que ce soir, c'est une opportunité rare.

Je pense que les fans français seront super contents de vous voir au complet. Ensuite, j'ai quelques questions individuelles. TOMMY, l'opening "Sono chi no Sadame" a marqué les esprits. Tout le monde se rappelle du passage "JoooooooooooooooooooooooooJo". C'est une chanson qui semble très puissant avec votre voix. Comment s'est fait l'enregistrement ?

HT : Il y avait une audition pour la chanson principale du nouveau projet. On m'a invité et je suis allé chez maître Tanaka. J'ai reçu un CD et j'ai essayé de chanter par dessus. Alors le maître m'a dit "Ah, tu peux chanter comme ça?". Il a enchainé par : "A partir de là, on va essayer ensemble". Ca s'est fait rapidement. J'étais dirigé par maître Tanaka mais c'était vraiment chaud.

C'est à dire?

HT : Une fois par exemple, j'avais chanté de toutes mes forces mais il m'a dit "Tommy! Plus chaud !! Tu peux faire plus énergique !! C'est pas la bonne note ! Tu ne l'as pas atteinte !" Voila pourquoi c'était chaud.

TOMMY, vous avez une aura proche de l'univers de JoJo's Bizarre Adventure. Si vous étiez un personnage dans l'animé, quel genre choisiriez-vous? Aimeriez-vous tenter un style vestimentaire extravagant?

HT : Alors que je porte déjà ça! (montre son manteau) J'ai fait moi-même le design.

Vous avez fait ça vous-même ?

HT : J'avais une image en tête. Comme je chante l'opening de la saison 1, je voulais quelque chose qui rappelle la fin du XIXe siècle. Et un peu gothique.

Effectivement, vous vous démarquez. C'est assez différent de ce que portent les autres membres ! C'est génial, j'adore !

HT : Je voulais en quelque sorte exprimer mon respect pour cette oeuvre. C'est une oeuvre excellente et je voulais me rapprocher de son univers. Si je devais essayer la tenue d'un personnage, j'aime le rouge et c'est ma couleur préférée, donc je me rapprocherais du style de Mohammed Abdul dans la saison 3.

Merci beaucoup. Jin Hashimoto, vous chantez l'opening de la saison 3 de JoJo's Bizarre Adventure qui s'appelle "Stand Proud". Dans quel état d'esprit avez-vous abordé la chanson ?

JH : Quand j'ai chanté ce morceau, j'ai eu une image de puissance. J'ai réfléchi à comment exprimer cette "puissance"; j'ai essayé de chanter de plusieurs façons. C'est à la fin que j'ai réussi à placer ma voix. Il a fallu essayer plusieurs versions.

Donc vous n'aviez pas cette image en tête au départ ?

JH : J'ai cherché tout du long. "C'est peut-être ça? ou ça?" Au final, je me suis dit, ça a été un cheminement.

Merci pour ces explications. Coda, vous chantez l'opening de la saison 2 de JoJo, "Bloody Stream" ainsi que l'opening de la saison 5 de JoJo, "Fighting Gold". Vous avez aussi composé des titres de la saison 4 comme "Crazy Noisy Bizarre Town". Avez-vous une approche différente pour le chant et la composition ?

Coda : D'abord, je commence par chanter sans réfléchir. Je me demande : "Pourquoi ils me choississent ?". Bien sûr ils me demandent souvent un style de chant. Quand j'ai chanté pour la première fois "Bloody Stream", on m'a demandé d'être plus provocant. Je commençais à me demander dans cette cuisine d'animés. ??? J'ai commencé dans la saison 4 en composant le titre "Crazy Noisy Bizarre Town". Le cadre de la saison 4 devient plus ordinaire que jusqu'à présent dans la saison 3. C'est l'histoire d'un lycéen dans une ville au Japon. On m'a demandé de ne pas utiliser de gamme mineure, ils voulaient une gamme majeure pour donner un côte lumineux. En composant cette chanson, je me demandais "Comment est ce que je peux y mettre ma propre couleur ?" Je pensais forcément à une mélodie facile à retenir. J'ai réalisé que c'est ce qu'il fallait et les paroles sont venues après. Après, la mélodie est vraiment sortie naturellement de mon corps.

Passons à Daisuke Hasegawa. Comment avez-vous commencé à travailler sur un opening de JoJo's Bizarre Adventure.

DH : J'ai commencé par chanter l'une des BO de la saison 4. Dans l'histoire, on entend la chanson à travers la radio. Ca a été l'occasion d'être entendu par le producteur. Voilà comment j'ai commencé.

Vous avez composé l'opening "Uragirimono no Requiem". Qu'avez-vous ressenti lorsque vous avez entendu cette chanson pour la première fois ?

DH : Quand je l'ai composé pour la première fois.. en fait j'avais d'abord écouté deux autres chansons avant pour l'opening de la saison 5. Au début, il y avait deux maquettes pendant l'éloboration de la BO. C'était moi qui chantait sur leurs démos. La première était très cool et la deuxième tout autant. La troisième est devenue "Uragirimono no Requiem". Et quand j'ai entendu pour la première fois, elle m'a parue vraiment difficile. Je me demandais si j'étais à la hauteur.

Cette difficulté vous inquiétait ?

DH : En fait, ils m'ont demandé : "Ne prend pas une belle voix" C'est pourtant ce que j'aime faire. Ils voulaient que je force ma voix, que je repousse mes limites, quitte à ce que certaines notes ne soient pas parfaites.

Vous êtes capable de chanter de nombreux styles. Quel type de chanson auriez-vous envie de développer à l'avenir ?

DH : Le type de chanson que j'aimerais développer ? Il y en a pleins je pense. Chez JO☆STARS aussi il y a beaucoup de voix différentes. J'aimerais essayer le métal. Une voix Métal, type "Death". C'est quelque chose que je ne maîtrise pas. C'est eux qui ont plein de voix.

Coda : Moi, je n'ai qu'une type de voix.

JH : Vraiment ?

Coda : Oui, un style. C'est Jin qui a une grande palette de voix.

JO☆STARS, y a-t'il des types de chansons que vous voulez essayer ?

HT : Moi, je chante des chansons violentes et pointues. J'aimerais bien m'ouvrir à des choses plus dérisoires. Chanter des chansons justes pour m'amuser, où on bouge les mains. Ca me dirait bien !

J'aimerais voir ça chez Tommy ! (rires)

JH : Pour ma part, j'aimerais chanter avec un ton aigüe dans le style de "False"/falsetto. Dans mon groupe de reprise Earth Wind & Fire, il y a ce type de morceaux mais en dehors de ce projet, je chante rarement avec ma voix dans le style falsetto

Merci pour ces précisions. Et vous Coda ? n Coda : En pensant à la France, je me dis "Peut-être de la Bossa Nova ? " ou dans le genre pop française ? Je me dis que je n'ai jamais fait ce genre de chansons. Alors pourquoi pas essayer ? Mais ce sera sûrement avec la même voix/ (rires)

DH : J'aurai envie d'entendre la voix de Coda sur de la Bossa Nova !

Juste après vous allez nous faire un concert mais cette fois c'est exclusivement sur le web. Ca doit être assez différent de vos lives en tournée, comment le sentez-vous ? Tommy ?

HT : Quand il y a des spectateurs dans la salle, ça m'émoustille vraiment, mais il y a sûrement plus de monde que je ne pense derrière la caméra. A ces gens, je voudrais transmettre, les yeux dans les yeux, le "Jo" de "JoJo" ! J'aimerais vraiment créer cette proximité. C'est avec cet état d'esprit que je chanterai.

J'en ai la chair de poule. Et vous Jin Hashimoto ?

JH : Effectivement, nous chantons toujours devant notre public. C'est inquiétant de ne pas avoir cet échange direct, ce retour de la salle. Pour moi, les caméras deviendront en quelque sorte une partie du public.

Et comment le ressent Coda ?

Coda : Moi je pense que grâce à ce livestream on peut établir un lien entre la France et le Japon. C'est forcément mieux de faire un live sur place et de jouer devant nos fans français. Le contexte actuel étant ce qu'il est, je pense tout de suite au positif de la situation. Si ce n'était pas sous cette forme, à l'inverse il y aurait des gens qui ne verraient pas le concert. En ce sens la situation permet çà. Plus on peut toucher de personnes, plus ça nous rend heureux. C'est aussi une façon de toucher une nouvelle audience.

Et pour Daisuke Hasegawa ?

DH : Personnellement, j'aime voir des vidéos de concerts. Comment dire ? Par exemple, quand on va voir Radiohead de loin, la scène parait petite, non ? D'une certaine façon, de chez soi c'est plus grand. Donc ca donnera une plus grande proximité que dans un concert normal. C'est difficile en ce moment avec le coronavirus, mais on garde l'esprit positif. Comme par magie, on espère vous faire passer un bon moment et je pense que c'est une bonne chose. Alors préparez vos sièges, et chauffez la place ! Même via internet, on va chanter de toutes nos forces !

Pour ce festival organisé par ADN, je pense que c'est une joie pour les fans français. Est-ce que vous auriez un message pour eux ?

HT : En France ou dans le monde entier, nous avons des camarades qui adorent JoJo's Bizarre Adventure. J'ai envie qu'on passe tous un bon moment ensemble.

JH : Vous êtes peut-être déjà tous prêts ? Alors, on va s'amuser maintenant !

Coda : Je me suis dis que ça ferait une bonne occasion. J'aimerais vraiment venir chanter en France par la suite. J'espère vous rencontrer directement dans un futur proche. Aujourd'hui je vais chanter en espérant ça.

Je pense que c'est ce que les fans attendent. On aimerait vraiment que ça se fasse. Enfin, Daisuke Hasegawa ?

DH : Le Japon et la France sont assez éloignés, mais avec Internet, vous pouvez nous voir et nous écouter en un instant. C'est une époque formidable. Si on fait un rappel, criez devant votre écran ! Chantez avec nous ! Si on vous entend, on pourra mieux assurer. Chantons ensemble !

Merci à vous ! Je vous laisse vous préparer pour le concert qui va commencer, je me fais une foie d'y assister. Merci à tous pour cette interview, merci à vous !

References


Site Navigation

Other languages: