La Leçon d'anatomie du Dr. Nicolaes Tulp

From JoJo's Bizarre Encyclopedia - JoJo Wiki
Jump to navigation Jump to search

JoJo's Bizarre Adventure : La Leçon d'anatomie du Dr. Nicolaes Tulp (『ジョジョの奇妙な冒険 テュルプ博士の解剖学講義』 JoJo no Kimyō na Bōken Tyurupu-hakase no Kaibōgaku Kōgi) est un roman inachevé qui avait été écrit par le romancier japonais Otsuichi en 2000. L'intrigue du roman se passe à Morioh un an après les évènements de la quatrième partie de JoJo's Bizarre Adventure, Diamond is Unbreakable. Plusieurs personnages originaux y figuraient dans le roman avec les personnages de Hirohiko Araki, et le roman était illustré par Araki lui-même.

Un brouillon incomplet de 30 pages a été publié dans un numéro de décembre 2002 de Yomu Jump (un numéro spécial du Weekly Shonen Jump basé sur les romans) ainsi qu'une date de sortie complète en février 2003, mais le roman s'est finalement avéré difficile à terminer. Dans le guide annuel japonais, "Kono Mystery ga Sugoi" de 2004, Otsuichi affirmait avoir écrit plus de 2000 pages, mais les aurait toutes jetées.[1]Désireux d'écrire un roman à la hauteur du manga, il lui a fallu attendre 2007 pour terminer un second roman.[2]Le roman terminé a fini par être une histoire complètement différente et intitulée "The Book: JoJo's Bizarre Adventure 4th Another Day".

Résumé

L'histoire est centrée sur un garçon de neuf ans nommé Kaoru et sa mère. Tous deux emménagent à Morioh un an après les événements de la quatrième partie. L'appartement dans lequel ils emménagent appartenait auparavant à Minako Okura et Satoru Nakae, un couple que Yoshikage Kira a tué durant la partie 4. Une affaire de vol datant de trois ans refait surface et la mère de Kaoru est effrayée par un mystérieux harceleur. Kaoru se lie d'amitié avec Josuke Higashikata et apprend diverses choses sur les Stands et l'histoire de la ville. Kaoru rencontre un vieil homme dans le parc qui lui demande sinistrement si sa mère ne cache rien. Il est finalement emmené par une infirmière.

Galerie

Détails

  • Le titre de cette nouvelle vient d'un tableau de Rembrandt du même nom.

Références

Site Navigation

Other languages: