Cool Shock Old B.T.

From JoJo's Bizarre Encyclopedia - JoJo Wiki
Jump to navigation Jump to search

Cool Shock Old B.T. (魔老紳士ビーティー Marōshinshi Bītī), ou encore B.T. "Le Gentleman Diabolique", est un manga one-shot écrit par Nisio Isin, l'auteur de JoJo's Bizarre Adventure Over Heaven, et illustré par Posuka Demizu, dessinateur de la série The Promised Neverland. Le one-shot est un spin-off qui se passe 60 ans après l'histoire de Magical B.T. avec pour protagoniste B.T. qui est désormais un vieil homme.[1]

Le chapitre lui-même est titré "L'Affaire du Vieil Homme Glauque" (そばかすの不気味老害事件 Sobakasu no Bukimi Rōgai Jiken).

Koichi Mugikari est victime d'une arnaque de la part de la société "Outlaw Guys" et perd sa maison ainsi que tout son argent, finissant avec seulement quelques affaires et une ruine délabrée comme logis. Il reçoit cependant le soutien de son ami d'enfance B.T. qui compte aider Koichi à prendre sa revanche.

Résumé

On voit un vieux B.T. conduire sa voiture, laquelle est pleine d'objets et artefacts en tout genres de la série JoJo's Bizarre Adventure. Puis, on voit un vieux Koichi Mugikari dans sa maison qui narre l'histoire et la titre "L'affaire du vieil homme glauque". C'est alors que des déménageurs viennent lui prendre son bureau et lui disent de partir. En effet, Koichi a été expulsé de sa propre maison. Koichi sort de son ancienne maison avec seulement un carton qui contient ses affaires alors que tout le reste lui a été pris par des usuriers. B.T. arrive, manquant de peu de rentrer dans son ami, et dit venir pour l'aider. B.T. demande d'abord comment Koichi a pu se faire berner de la sorte.

Un flashback montre que deux agents d'une compagnie nommée "The Outlaw Guys" (Les hors-la-lois) sont venus à la rencontre de Koichi, désormais un auteur populaire. Ils prétendirent pouvoir s'occuper de son argent pour lui. Ils lui présentèrent alors plusieurs plans pour se faire de l'argent facilement comme faire un fond mutuel, créer un compte en banque à l'étranger ou investir de la crypto-monnaie. Koichi rit d'abord, assurant qu'il n'était pas un vieillard naïf. Dans le présent, B.T. rétorque que Koichi semble être du genre à laisser des étrangers entrer chez lui, demandant avec ironie si ces "Outlaw Guys" ressemblaient à son fils qui est parti à la métropole il y a déjà 13 ans. B.T. demande aussi pourquoi ils l'ont appelé "maître" et Koichi lui rappelle qu'il a écrit un roman inspiré de B.T. dont la couverture a même été dessinée par Rohan Kishibe.

Dans le flashback, les arnaqueur ont ensuite mis la pression sur Koichi en prétendant que sa maison n'était pas du tout aux normes et qu'il pourrait se faire arrêter par la loi. Ils lui proposèrent d'acheter une jolie maison à Morioh pour 70 millions de yens. Même si Koichi pensait que c'était très cher, les arnaqueur assurèrent qu'il se rembourserait en vendant sa maison et ajoutèrent que ses petits-enfants seraient heureux de lui rendre visite. Séduit, Koichi accepta l'affaire. Dans le présent, Koichi dit qu'on lui a volé toutes ses économies dont l'héritage de ses enfants. De fait, sa famille a même coupé les ponts avec lui. Koichi et B.T. arrivent à Morioh et découvre que la jolie maison est en fait une ruine délabrée. Koichi est sans voix car il avait tout de même visité l'endroit auparavant et vu la maison, mais B.T. voit des traces de rails et comprend qu'on a temporairement remplacé la ruine par un leurre pour le tromper.

B.T. demande si Koichi n'a pas contacté la police mais celui-ci dit que la police n'a pas voulu s'impliquer car le contrat était techniquement légal et que les arnaqueurs se sont caché. A la surprise de Koichi, B.T. exclame que c'est très bien car cela veut dire qu'ils peuvent se venger eux-mêmes. Quelques temps plus tard, au bureau des "Outlaw Guys", alors que le groupe s'affaire à arnaquer d'autres vieilles personnes, l'un deux voit une vidéo sur internet de Koichi, lequel serait devenu riche car il aurait trouvé des diamants et bijoux valant plus de 100 millions dans les meubles de sa nouvelle maison. C'est en fait un piège tendu par B.T. et Koichi pour attirer les arnaqueurs. En effet, les bijoux que Koichi exhibe dans la vidéo sont des bijoux que B.T. avait volé et donné à Koichi durant leur enfance. Entretemps, on apprend que B.T. a une femme qui est femme d'affaire à Londres et qu'elle leur a envoyé des meubles.

B.T. prend un peu de "médicament oriental" en attendant. Bientôt, les mêmes arnaqueurs reviennent pour parler à Koichi, étant venu à bord d'une voiture à pilote automatique. Celui-ci revêt un costume venant du stock de B.T., lequel était membre d'un club de theâtre auparavant. Koichi se donne l'air d'un nouveau riche vêtu de vêtements clinquants et portant des bijoux (parmi ceux-ci on voit la Pierre Rouge d'Aja). Il remercie les deux arnaqueurs pour sa fortune alors que B.T., déguisé en majordome, leur serre le thé. Les deux arnaqueurs boivent le thé et l'un d'eux s'effondre, et B.T. leur dit qu'il leur a donné du poison de fugu. S'ils veulent l'antidote, dit B.T., alors ils doivent révéler où est leur cachette et dire pour qui ils travaillent. En fait, B.T. a simplement utilisé du somnifère et bluffé.

Au repaire des Outlaw Guys, les employés se disent que leurs complices sont en retard. Leur mystérieux patron, en train de lire le livre de Koichi Cool Shock B.T., déclare soudainement qu'ils doivent évacuer les lieux. C'est alors que la voiture de B.T. s'écrase dans leur repaire avec la voiture automatique des arnaqueurs. On découvre que le chef des arnaqueur n'est autre que Manabu, le garçon qui avait failli voler la maison des Mugikari dans la série originelle. Manabu s'attendait à la venue de B.T. et déclare qu'il a déjà vendu la maison de Koichi mais propose un pari. Il a le contrat de vente de la maison dans son coffre et promet de donner le contrat à Koichi s'il perd à un jeu et en échange B.T. promet de lui donner sa voiture s'il gagne. B.T. accepte. Manabu explique les règles de son jeu. Révélant un sac rempli de pièce, Manabu dit qu'ils vont disperser les pièces sur deux table et qu'ils vont deviner s'il y a plus de pièces sur face que sur pile, le gagnant étant celui qui a deviné juste. B.T. inspecte les pièces et demande d'où viennent les pièces. Manabu explique en ricanant qu'une vieille femme a collecté l'argent pour lui lorsqu'il a menacé de révéler au public que son petit-fils avait mis une fille enceinte.

B.T. demande une modification aux règles : il veut que lui et Manabu devinent si la différence entre le nombre de pièce pile et de pièce face sera un nombre pair ou impair. Manabu accepte et déclare même à l'avance que la différence sera un nombre pair, et B.T. va avec impair. Koichi est chargé de jeter les pièces sur les tables. Koichi a remarqué que B.T. a une pièce dans sa main avec laquelle il pourrait s'assurer de la victoire en ajoutant discrètement sa pièce sur la table. De fait, Manabu avait prévu le coup aussi et caché une pièce dans sa paume pour contrer B.T. Manabu déclare sa victoire mais se rend compte qu'il a perdu lorsqu'il compte les pièces. Pris de court, Manabu succombe à la colère et défouraille une épée de sa canne pour charger B.T., mais la voiture automatique a été trafiquée par B.T. et celle-ci redémarre à ce moment pour rentrer dans Manabu. L'épée de Manabu s'envole et va se planter dans la voiture de luxe de B.T..

B.T. envoie Manabu et ses sbires à la police et à l'hôpital à bord de la voiture automatique et ouvre le coffre de Manabu. Il dit qu'il est content que Koichi a su participer à son plan sans devoir le signaler, car en effet, Koichi avait aussi une pièce cachée dans sa main et ajouté sa pièce avec B.T. et Manabu pour garantir la victoire. B.T. trouve le contrat de vente de la maison mais il faudra du temps pour la récupérer pour de bon. B.T. autorise alors Koichi à rester un temps chez lui, ajoutant que sa grand-mère sera contente de la voir. Par contre, comme la voiture de B.T. a un pneu crevé, ils vont devoir marcher jusque là-bas. Dans la narration, Koichi conclut en disant que B.T. est resté un garçon diaboliquement espiègle et qu'ils sont toujours les meilleurs amis.

Liste des personnages

Personnages
Sunny Stefen Nozzo
(Couverture)
Rohan Kishibe/fr
(Mentionné)
B.T.'s Wife
(Mentionné)
Coco Jumbo/fr
(Caméo)
Tama/fr
(Caméo)
Clyde
(Caméo)
Stands

Liste de références

Le one-shot contient de nombreuses références visuelles et textuelles aux oeuvre de Hirohiko Araki, notammaent la série JoJo's Bizarre Adventure, la série Cool Shock B.T. et d'autres oeuvres d'Araki. Voir ici pour une galerie de comparaisons.

Liste de références
  • Image promotionnelle : L'image copie la couverture du bunkoban de Cool Shock B.T..
  • Page 1 : La couverture copie celle du tome de la série originale Cool Shock B.T., à ceci près que l'écureuil est remplacé par Nozzo de Baoh le Visiteur.
  • Page 2 : Plusieurs objets sont visibles dans la voiture de B.T. : le bandana de Caesar Zeppeli, une figurine venant de la voiture d'un conducteur de taxi dans Golden Wind, une des broches de Giorno, la Pierre Rouge d'Aja, la Flèche, les clackers de Joseph, une Boule de Fer, la poupée possedée par Ebony Devil, Le polaroid de Joseph, un plant de Locacaca, la poupée de ventriloque de B.T., un Masque de Pierre.
  • Page 2 : La narration reflète celle qui présente Speedwagon au début de "Battle Tendency"
  • Page 3 : La page reflète la page d'ouverture du chapitre 2 de la série originale. Le costume de Koichi est celui qu'il porte à la fin du chapitre 6.
  • Page 5 : Le panneau "interdiction d'entrer" est le même que celui à la porte de la maison des Nijimura (DU Chapter 10).
  • Page 7 : Le titre est dans le même style que dans le chapitre 2 de "Cool Shock B.T.". Un cadenas est visible sur le côté de la voiture et B.T. avait plusieurs cadenas dans le chapitre 5.
  • Page 8 : Koichi parle à des agents de la compagnie "Outlaw Guys".
  • Page 8 : Les pamphlets contiennent des citations de DIO et de Yoshikage Kira. Un des pamphlet a un dessin de Stray Cat.
  • Page 8 : Le fils de Koichi est parti à la métropôle il y a 13 ans, une référence au fils du personnage de Rokusuke dans Baoh le Visiteur qui est lui aussi parti à la ville il y a 13 ans.
  • Page 9 : Coco Jumbo est visible dans la voiture de B.T. avec un masque tribal, une figurine de guillotine, un couteau, une bouteille avec des poissons et d'autres bouteilles qui étaient apparues dans le chapitre 5 de la série originale. Koichi mentionne que Rohan Kishibe a dessiné la couverture de son livre qui est une version romancée des histoires de Cool Shock B.T..
  • Page 11 : La maison de Koichi est située à Morioh.
  • Page 12 : B.T. dit Ta-dah! (ドジャーン Dojyaaa~~n!). Le même effet visuel apparait dans le chapitre 1 de la série originelle et dans d'autres chapitres.
  • Page 12 : Une figurine de Stray Cat est visible sur le tableau de bord de la voiture.
  • Page 13 : Koichi dit "Ca a été un "cool shock" de se faire bloquer par sa famille", faisant référence au titre anglicisé de la série.
  • Page 15 : Koichi demande si sa maison est devenue une "maison fantôme", un terme apparu dans Deadman's Questions.
  • Page 16 : B.T. dit qu'il y a un un échange équivalent entre maisons, faisant références aux Murs Qui Voient de "JoJolion".
  • Page 17 : B.T. dit "bene" en italien, comme l'ont dit Giorno et Tonio Trussardi.
  • Page 18 : B.T. dit sa phrase fétiche de la série Cool Shock B.T.
  • Page 19 : Un effet sonore épele Toruru (トゥルル) quand le téléphone sonne, faisant référence à Doppio imitant un téléphone dans "Golden Wind". Le bonnet d'une fille ressemble à la tête d'Echoes ACT3. Une porte a un panneau disant “Ramassage des ordures à incinérer – Lundi, Mercredi, Vendredi” faisant références aux défaites de Cioccolata et de Secco.
  • Page 20 : Le patron des Outlaw Guys est appelé "Boss" en anglais par ses sbires, comme les membres de Passione appelaient leur chef Diavolo dans Vento Aureo.
  • Page 21 : Un commentaire sur la vidéo de Koichi dit "Je veux être comme lui", faisant référence à une citations de deux gamins qui admiraient Dio dans Phantom Blood. Un autre commentaire écrit "Gorgeous ★ Old Man" faisant référence à la série Gorgeous ★ Irene. Koichi montre les bijoux que B.T. lui avait donné dans le chapitre 5 de la série originale.
  • Page 21 : La page imite une structure de page que Araki utilise quand ses personnages sont choqués ou effrayés avec leurs faces apparaissant au premier plan sur les côtés d'une case.
  • Page 22 : J-Tube est une parodie de YouTube, le J pourrait faire référence à JoJo. La chaîne “UJ Chaine de chasse au trésor”, pourrait faire référence à Ultra Jump (UJ).
  • Page 22 : Le meuble tiroir rococo, le tapis de Damas et les étagères sont les mêmes que ceux dans la maison d'Irène Rapona de Gorgeous Irene.
  • Page 22 : Koichi est effrayé du nombre de vue de sa vidéo alors que B.T. dit qu'il s'amuse beaucoup. Ceci rappelle un dialogue similaire du chapitre 5 de la série originale quand Koichi et B.T. vont cambrioler un musée et disent la même chose.
  • Page 23 : B.T. ingère un médicament oriental, ce qui rappelle le poison oriental que Dio avait utilisé sur George Joestar I. B.T. dit vouloir vivre jusqu'à l'âge de 183 ans, ce qui rappelle lorsque Wang Chan a prétendu qu'un homme avec des marques sur son oreille à vécu jusqu'à cet âge là.
  • Page 24 : On voit une figurine de Clyde et du Dillinger de "Dis Bonjour à Virginia". B.T. fait référence au combat contre Wonder of U dans JoJolion quand il dit que s'il ne peut pas poursuivre l'ennemi, alors il fera en sorte que l'ennemi le poursuive. On rappelle que B.T. faisait partie d'un club de théâtre dans le chapitre 3 de la série originale.
  • Page 25 : Koichi porte la Pierre Rouge d'Aja. Il fait référence au sénateur Wilson Phillips de Stardust Crusaders lorsqu'il parle de se remarier à une mannequin qui a 25 ans de moins que lui.
  • Page 26 : L'arnaqueuse dit "Mukadotama! (ムカドタマ)" dans ses pensée. C'était un mot qu'Araki a inventé pour montrer la colère de ses personnages, notamment avec Ninomori dans le chapitre 3 de la série originelle. B.T. vient avec le même service de thé que celui qu'avait Shinobu Kawajiri avait. Une case est dessinée dans le même style que Tohth.
  • Page 27 : B.T. vient avec une vieille lame qui ressemble à la lame brisée d'Anubis qui a coulé dans le Nil. Il intimide les arnaqueurs comme la fois où il a intimidé un officier de police dans le pilote de la série.
  • Page 29 : B.T. se qualifie de "chevalier" et dit que les arnaqueurs ne sont pas au même niveau que lui psychologiquement parlant, ce qui rappelle une même phrase qu'il a dit dans le chapitre 2 de la série originale. Koichi dit "OH MY GOD!", la phrase fétiche de Joseph Joestar dans "Stardust Crusaders".
  • Page 30 : L'effet sonore pour la sonnerie du téléphone est le "Toruru" de Doppio. Sur un panneau est écrit "camp de concentration (強制捕虜収容所)", faisant référence au chapitre 4. On lit sur un autre panneau "Scarabée rhinocéros (かぶと虫)" quatre fois, ce qui fait référence aux 14 mots de passe dans le Journal de DIO dans "Stone Ocean".
  • Page 30 : Des nombres premiers sont écrits sur une feuille, faisant référence aux habitudes d'Enrico Pucci de réciter les nombres premiers. Il a une bouteille de soda près de lui, ce qui fait référence aux colas que boit Joseph dans "Battle Tendency" et à l'habitude de Manabu de boire toute une bouteille de soda en une fois dans le chapitre 6 de la série originale.
  • Page 31 : Manabu tient et ferme son livre de la même façon que Dio tenait son livre dans le chapitre 1 de "Phantom Blood".
  • Page 32 : La voiture s'écrasant dans le bureau ressemble à la case dans "Stardust Crusaders" où Wilson Philips est obliger de rouler sur la foule au Caire.
  • Page 34 : Un papier derrière Manabu montre l'immatriculation FE26789, qui est l'immatriculation de la prisonnière Miraschon. Une lettre derrière Manabu dit "N'appelle pas d'avocat !!" (弁護士を呼ばせるな!!)", une inversion de lorsque Jolyne dit "Appelez-moi un avocat ! (弁護士を呼べェェーッ!!)".
  • Page 35 : Manabu plaisant en disant que le cerveau de B.T. est devenue de la bouillie (Encéphalomalacie), faisant référence à une phrase d'Empress dite à Joseph dans la version magazine du chapitre 36 de "Stardust Crusaders".
  • Page 35 : B.T. qualifie sarcastiquement Manabu de guerrier de l'Onde. Lorsqu'il dit "Arrête de faire comme si t'étais important" est la même phrase que Jotaro dit à l'Imposteur Capitaine Tennille. Manabu dit que ses sbires sont ses esclaves, faisant référence à la fois où il avait dit que la famille de Koichi était devenu ses esclaves dans le chapitre 6.
  • Page 38 : B.T. dit "Inutile, inutile." comme Dio et Giorno.
  • Page 39 : La façon dont Manabu propose un pari et B.T. accepte reflète le pari qu'ils ont fait durant leur enfance.
  • Page 40 : B.T. accepte le défi de Manabu en disant "J'accepte" à la manière dont Rohan Kishibe a dit "Je refuse".
  • Page 40 : Manabu dit "Good!" en anglais, comme il l'a dit plus jeune, et comme tous les personnages de parieurs dans Jojo's Bizarre Adventure.
  • Page 41 : L'histoire de Manabu qui voulait répandre la rumeur selon laquelle un jeune aurait mis une fille enceinte fait écho à la peur de Josuke d'être au centre d'une telle rumeur.
  • Page 41 : Manabu ricane comme Shigekiyo Yangu alors qu'il mentionne avoir "récolté" toutes les pièces d'une vieille femme.
  • Page 42 : B.T. tient les pièces comme les billes qu'il tenait sur la couverture de sa série. Il parie sur le nombre impair non par hasard mais par "bizare". C'est aussi un jeu de mot entre les mots "pair" et "impair".
  • Page 42 : L'effet sonore dans la case de Koichi est l'effet "Pression" qu'on retrouve lorsque Josuke chassait Le Rongé.
  • Page 43 : Koichi dit "OPEN THE GAME!".
  • Page 44 : B.T. cache une pièce dans sa paume comme lorsqu'il avait dupé Ninomori dans le pilote de la série. Koichi dit "Et ce gars avait le culot de vouloir empêcher qu'on triche ? Quel forban !" en référence à la fois où Jotaro réalisa que Joseph allait tricher contre D'Arby.
  • Page 45 : Manabu pense la même chose de B.T. que ce que Joseph dit à Kars : même s'ils sont bon à duper les gens, ils peuvent aussi se faire duper.
  • Page 47 : Manabu fait référence à la phrase de ZZ "J'ai gagné ! La partie 3 est finie !" quand il pense avoir gagne le jeu. La case montrant le nombre de piles et de faces! ressemblent aux panneaux où Atum utilise son pouvoir pour lire les pensées de Jotaro. Manabu défouraille une épée de sa canne comme la fois où il a sorti un couteau de sa poche pour la lancer sur B.T..
  • Page 48 : Manabu se fait cogner par une voiture comme la fois où il s'est fait cogner par une ambulance.
  • Page 49 : Les posters dans la station de police parodient des phrases fétiches de DIO. B.T. disant qu'il est content que Koichi savait ce qu'il pensait sans devoir le signaler fait référence à la fois où Jotaro et Joseph ont coopéré pour tricher ensemble contre Telence T. D'Arby.
  • Page 51 : La narration de Koichi est la même qu'à la fois du chapitre 4 de la série originale. Manabu a la même expression qu'à la fin du chapitre 6. On voit une flèche "To be Continued/A suivre". La dernière réplique est une référence à Diamond is Unbreakable.

Commentaires de l'auteur

Ce fut très amusant ! Mille mercis à M. Araki et M. Demizu ! (Nisio Isin)
Merci pour cette merveilleuse chance ! Je voudrais aussi dessiner B.T. en tant qu'enfant un jour ! (Posuka Demizu)

楽しかったです! 荒木先生、出水先生、ありがとうございました! (西尾)
貴重な機会感謝です! いつか少年ビーティーの絵にも挑戦してみたいです! (出水)

Galerie d'images

Références

Navigation du site

Other languages: