Nanase Kishibe

From JoJo's Bizarre Encyclopedia - JoJo Wiki
Jump to navigation Jump to search
Pardonne-moi, Rohan... pardonne-moi.
—Nanase Kishibe


Nanase Kishibe (岸辺 奈々瀬 Kishibe Nanase), aussi nommée Nanase Fujikura (藤倉 奈々瀬 Fujikura Nanase), est un personnage secondaire du one-shot Rohan au Louvre.

Nanase est une femme mystérieuse et très belle qui a rencontré un jeune Rohan quand il était plus jeune. Nanase est liée à un tableau maudit, dont elle révèle l'existence à Rohan.

Apparence

Nanase est une belle jeune femme japonaise avec une silhouette svelte. Elle de longs cheveux noirs qu'elle attache en une queue de cheval.

Nanase revêt plusieurs tenues distinctes au cours de l'histoire de Rohan au Louvre. Il lui arrive de porter une simple robe d'été sans parure, et quelques fois de porter des yukata rouges avec différents motifs de fleurs.

Personnalité

Nanase se présente initialement de façon amicale et étrangement familière avec Rohan. Elle montre un certain intérêt sur ses dessins et les complimente. De plus, elle semble ne pas être gênée que Rohan lui est attiré par elle. Rohan découvre vite qu'elle est sujette à des sautes d'humeurs qu'il ne s'explique pas. Par deux fois, elle se met en colère contre Rohan. La première fois est lorsque Rohan l'écoute au téléphone avec son mari et qu'elle le voit, la seconde quand elle voit que Rohan s'est inspirée d'elle pour faire des dessins de son héroïne de manga.

Nanase semble avoir sincèrement aimé son mari Nizaemon Yamamura, alors qu'elle mourut de maladie peu après l'exécution de ce dernier. Nanase montra un certain remord à devoir sacrifier Rohan à la malédiction du tableau maudit "Sous la Lune".

L'objectif de Nanase était ultimement pour le bien de tous car elle voulait sceller la malédiction qu'a lancé Nizaemon à travers son tableau. De plus, Nanase elle-même voulait être libérée, usant alors de Rohan et risquant sa vie pour sceller la malédiction.

Histoire

Passé

Environ 310 ans avant les événements de Rohan au Louvre, Nanase Kishibe épouse un peintre du nom de Nizaemon Yamamura. Selon la légende, Nizaemon avait découvert un pigment jusqu'ici inconnu d'une noirceur sans égale dans le tronc d'un arbre et l'avait extrait pour l'utiliser dans son œuvre "Sous la Lune", un tableau où figurait Nanase. Malheureusement, l'arbre était très ancien et son abattage était interdit par décret. Ainsi, Nizaemon fut donc exécuté juste après son mariage avec Nanase. Obligée de devenir veuve, Nanase tomba gravement malade et mourut peu après.

Rohan au Louvre

Des années plus tard, elle réapparaît sous le nom de Nanase Fujikura (vraisemblablement en tant que fantôme), et loue une chambre dans l'auberge de la grand-mère de Rohan Kishibe, en acceptant de suivre les règles en vigueur et en prétendant qu'elle allait se divorcer (car la grand-mère n'autorisait pas les couples dans l'auberge). Rohan, alors âgé de dix-sept ans à l'époque, est intrigué par elle et tente de l'utiliser comme modèle pour son dessin. Après avoir été dérangée pendant qu'elle se changeait plus tôt dans la journée, elle le surprend en train de l'"espionner" et le confronte donc, demandant ce qu'il fait. Rohan explique qu'il essaie de devenir un mangaka et confesse qu'il se sert d'elle comme inspiration. Nanase se montre intéressée par ses dessins et demande à lire son travail une fois qu'il l'aura terminé.

Quelques jours plus tard, Nanase arrête Rohan dans le couloir pour lui demander s'il a terminé son manga. Elle l'invite dans sa chambre et regarde ses planches avec intérêt. Embarrassée, Rohan tente de trouver une excuse pour s'en aller, mais Nanase l'interrompt et commence à raconter l'histoire du peintre Nizaemon qui avait abattu un arbre ancien et en avait extrait le pigment pour son art. Cependant, elle omet le fait qu'elle était sa femme. Nizaemon a peint un tableau juste avant sa mort, que Nanase décrit comme "la peinture la plus sombre du monde". Elle quitte la pièce pour répondre brièvement à son téléphone, mais lorsque Rohan va la voir, elle semble pleurer à propos de son divorce et sort en courant de la maison pour aller revoir son mari.

Une semaine plus tard, elle revient à l'auberge et Rohan frappe à sa porte pour savoir si elle va bien. Elle lui ouvre la porte et l'enlace en pleurant. Rohan tente de lui montrer les dessins qu'il a faits d'elle, mais elle devient soudainement furieuse et commence à déchirer les dessins avec une paire de ciseaux. Elle s'enfuit à nouveau en pleurant, mais cette fois, elle ne revient pas.

Dix ans plus tard, Rohan se rend au musée du Louvre où il trouve la peinture sombre que Nanase avait décrite. Des "fantômes" commencent à apparaître, et parmi eux, Nanase elle-même, qui semble avoir été engendrée par la peinture. Apparemment, après la mort de son mari, elle avait enfermé la haine de son cœur dans sa propre peinture. De fait, Nanase incarnait la malédiction depuis 300 ans, tantant depuis tout ce temps sceller la malédiction pour de bon en tuant des gens et puis en utilisant Rohan. Elle s'excuse plusieurs fois alors que les fantômes encerclent lentement Rohan et l'attaque. Rohan comprend la nature de la malédiction et il parvient donc à s'échapper en effaçant ses souvenirs pour couper momentanément tout lien affectif avec elle, mais après cet événement, on ne l'a plus jamais revue. La rumeur dit que le tableau a subi quelques examens approfondis avant d'avoir été brûlé.[1]

Galerie d'Images

Référence

Navigation du site

Other languages: