Rohan au Louvre

From JoJo's Bizarre Encyclopedia - JoJo Wiki
Jump to navigation Jump to search

Rohan au Louvre (岸辺露伴 ルーヴルへ行く Kishibe Rohan Rūvuru e iku) est une histoire courte écrite et dessinée par Hirohiko Araki. Le personnage de Rohan Kishibe, un des personnages de la série JoJo's Bizarre Adventure, figure dans l'histoire en tant que protagoniste. character, Rohan Kishibe. Des planches du manga ont été exposée au Louvre dans le cadre de l'évènement Le Louvre invite la Bande Dessinée qui s'est passée du 22 janvier au 13 avril 2009.[1][2]

L'histoire a été ensuite publié dans l'édition d'Avril 2010 dans le magazine Ultra Jump, plus précisément le 19 mars 2010. Rohan au Louvre a ensuite été publié en version reliée le 29 avril 2010 en français. Une version anglaise a été publiée le 1er avril 2012 par la maison d'édition NBM Publishing.[3]

Résumé

Rohan Kishibe se présente au lecteur, expliquant qu'il est un mangaka de métier et qu'il possède un pouvoir particulier. Il peut en effet transformer les gens en livres pour pouvoir lire leur histoire. Il pose alors la question suivante : "Avez-vous déjà vu la couleur la plus noire qui soit au monde ?", une question qui est liée à une histoire qui lui est arrivée et qui a résulté en la disparition de quatre personnes au Musée du Louvre.

Rohan se remémore alors un évènement qui s'est passé alors qu'il n'avait que 17 ans et n'était qu'un mangaka amateur. Rohan alla s'installer dans l'auberge de sa grand-mère pour l'été afin d'avoir un cadre paisible pour créer son premier one-shot de démarrer sa carrière de mangaka. Rohan découvrit que l'auberge avait un client, une jeune femme au passé mystérieux nommée Nanase Fujikura, la seule autre résidente de l'auberge. Rohan se lia d'amitié avec Nanase, étant aussi attiré par sa beauté. Un soir alors que Nanase admirait ses planches, elle lui raconta alors l'histoire du pigment le plus noir du monde. Ce pigment se trouvait dans le coeur d'un arbre et avait été découvert par l'artiste japonais Nizaemon Yamamura il y a 300 ans. Pour se procurer ce pigment, Nizaemon abatta l'arbre mais l'arbre était protégé par décret et il fut exécuté pour cette transgression. Nanase raconte que Nizaemon Yamamura lança une malédiction et depuis, tous les tableaux ayant ce pigment étaient maudits. Nanase a vu un de ces tableaux, avant qu'il ait été acheté par le Musée du Louvre. Soudainement, Nanase reçut un appel et partit pour le revoir avant que Rohan n'en apprenne plus. Une semaine plus tard, Nanase revint à l'auberge, en larmes et se jetant dans les bras de Rohan. Avant qu'il ne puisse faire quoique ce soit, Nanase vit les planches de Rohan et remarqua qu'elle avait servie d'inspiration pour un de ses personnages. En colère pour une raison inconnues, elle détruisit les planches avant de s'excuser et de disparaitre pour de bon.

Dix ans passèrent. Un jour, alors que Rohan prenait le thé avec Okuyasu Nijimura, Koichi Hirose et Josuke Higashikata, Rohan se souvint soudainement de l'histoire du tableau maudit tandis qu'Okuyasu parlait de la Joconde. Sur un coup de tête, Rohan partit à Paris et prit rendez-vous avec le Louvre pour voir le fameux tableau. Il rencontra alors Mme Noguchi, une interprète travaillant au Louvre qui vérifia la base de donnée et découvrit qu'étrangement, le tableau avait été stocké dans une zone abandonnée du Louvre alors que rien de devrait y être. Rohan se trouva mêlée à une enquête impromptu alors que lui, Noguchi, un conservateur du musée nommée Gaucher et deux pompier allèrent pour vérifier la présence du tableau. Le groupe s'enfonça dans les parties les plus profondes du Louvre.

Ils trouvèrent la salle de stockage en descendant un escalier en spirale. Les pompiers durent enfoncer la porte alors que Rohan se tint en arrière, mais, alors qu'ils ouvrirent la porte et balayèrent la salle avec le faisceau d'une lampe-torche, un des pompiers aperçut une ombre bouger. Le groupe entra à l'intérieur pour voir qui c'était, mais leur nombre empêcha Rohan de voir le tableau. Soudainement, un des pompier se trouva transpercé à la tête. C'est alors que des gens apparurent depuis les ténèbres, se tenant coi et approchant lentement le groupe. Gaucher reconnu l'un des gens, un homme qu'il avait écrasé avec sa voiture par accident. Le conservateur mourut alors soudainement, son corps écrasé comme s'il avait été roulé dessus par une voiture. Le second pompier mourut, criblé de balles après avoir reconnu un ennemi qu'il avait abattu à la guerre. Noguchi essaya de s'enfuir dans les escaliers mais la voie était aussi bloquée par d'autre gens. Rohan reconnut alors sa grand-mère qui était morte depuis. Utilisant son pouvoir pour lire dans l'un des leurs, Rohan confirma ses craintes et découvrit que la foule était composée de morts liés aux personnes présentes. Noguchi reconnut son fils Pierre qui était mort noyé. Voulant le serrer dans ses bras, elle mourut, le corps soudainement gonflé par de l'eau.

Piégé, Rohan put alors voir clairement le tableau maudit, un portrait de Nanase. Celle-ci émergea du tableau. Les morts submèrgent Rohan, essayant de le détruire tandis que Nanase demanda pardon, car la haine de Nizaemon devait émerger tôt ou tard. Dans un moment de clarté, Rohan compris le pouvoir du tableau, qui matérialisait les morts à partir des souvenirs de ses victimes et les faisait attaquer les vivant. Il utilisa alors Heaven's Door pour s'effacer temporairement ses souvenirs, faisant disparaitre la foule de spectres. Rampant en haut de l'escalier, entouré de mystérieuse créatures semblables à des araignées, Rohan découvrit un mot sur sa main lui disant de s'essuyer le visage, et put récupérer sa mémoire en effaçant la commande qui lui ordonnait d'oublier ses souvenirs.

Par la suite, Rohan raconte que la peinture, qui avait été créée à partir d'insectes ressemblant à des araignées vivant à l'intérieur du tronc de l'arbre abattu par Nizaemon, était imprégnée de la haine de l'artiste. Le tableau détectait les gens à proximité et se servait non seulement de leurs souvenirs mais aussi de la mémoire de leurs ancêtres pour attaquer. Rohan a également découvert que Nizaemon était mariée et que sa femme était une Nanase "Kishibe" et son son ancêtre. Celle-ci avait fait réaliser son portrait avant de mourir de maladie. Nanase a ensuite consacré sa vie après la mort à chasser la haine de Nizaemon, en utilisant Rohan comme catalyseur. Elle a également protégé Rohan en coupant tout désir naissant en lui, et il comprit qu'elle pleurait à cause de son désir de se libérer de la noirceur de la haine.

En guise d'épilogue, on voit Rohan partir du Louvre tandis qu'il révèle que le conservateur du Louvre ayant acquis le tableau en 1989, ainsi que les quatre personnes qui l'avaient accompagné, ont été classé "portés disparus". Le tableau fut examiné avant qu'on ne le brûle, bien que Rohan ne soit pas sûr de cette histoire. Comme le Louvre refuse de répondre à ses questions, le mystère ne sera jamais résolu.

Apparitions

Personnages
Nizaemon Yamamura
(Flashback(s))
Stands

Galerie d'Images

Détails

  • Rohan au Louvre fut le premier manga à être publié au Louvre.

Références

  1. Source: Louvre Editions [1]

Navigation du site

Other languages: