Oyecomova

From JoJo's Bizarre Encyclopedia - JoJo Wiki
Jump to navigation Jump to search

Je ne permettrai à personne de concourir pour le roi... Je t'apporterai la mort, commandant Jayro Zeppeli !
—Oyecomova, SBR Chapter 21: Gyro Zeppeli's Mission, Part 2

Oyecomova (オエコモバ Oekomoba) est un antagoniste secondaire de la septième partie de JoJo's Bizarre Adventure, Steel Ball Run. Il apparait dans l'arc narratif "La mission de Jayro Zeppeli".

Oyecomova est un terroriste originaire du Royaume de Néapolis qui participe à la Steel Ball Run. Ayant entendu parler de la participation de Jayro Zeppeli et voulant priver le roi de Néapolis de la gloire d'une victoire durant la course, Oyecomova essaie de tuer Jayro, Johnny Joestar et Mountain Tim durant la deuxième étape.

Oyecomova est un manieur de Stand et son Boku no Rhythm wo Kiitekure lui permet de créer de petites bombes.

Apparence/Personnalité

Oyecomova est un poseur de bombe fou

Oyecomova est un jeune homme avec une carrure athlétique et une taille moyenne. Il a de longs cheveux noirs en bataille avec des mèches qui partent dans tous les sens. Il est aussi couvertes de tatouages, dont des tatouages sur le visages qui constituent des rayures autour des yeux et sur les lèvres, et des tatouages de vignes sur les jambes, la poitrine et les bras. Oyecomova porte un gilet et un pagne assorti, avec une casquette trouée avec des mèches sortant des trous. Il porte un filet devant son visage qui sert d'écran à insectes et est sensé lui donner un avantage dans la course.[1]

Oyecomova est un terroriste impitoyable qui hait le Royaume de Néapolis. En général, il a un comportement très calme même lorsqu'on le menace avec une arme, ce qui s'explique par sa confiance inébranlable en son pouvoir Boku no Rhythm wo Kiitekure. De fait, Oyecomova prend son pouvoir comme un cadeau de Dieu et pense que c'est sa mission divine de renverser Néapolis.

Il est très violent et impitoyable, n'ayant aucun scrupule à assassiner des gens pour sa cause, notamment en posant une bombe dans un carrosse qu'il croyait allait transporter le roi. Il tua aussi un garde du roi avec une bombe, et veut tuer Jayro Zeppeli lorsqu'il entend parler de sa participation, car il hait le roi et veut le priver de la gloire d'une victoire dans la Steel Ball Run.

Palettes

Les palettes changent souvent entre les médias. L'information ci-dessous ne devrait pas être considérée comme canonique.

Peau(Peau blanche, tatouages bleus et verts)
Cheveux(Bruns)
Yeux(Noir)
Tenue
(Gilet, chapeau et pagne rouge velours, accessoires dorés, filet noir)

Pouvoirs

Stand

Main article: Boku no Rhythm wo Kiitekure

Boku no Rhythm wo Kiitekure permet à Oyecomova de créer de petites mais puissantes bombes à retardement qui s'attachent à n'importe quelle surface, même des liquides ou de la fumée. Comme il peut planter des bombes n'importe où, il est très dangereux à poursuivre.

Boku no Rhythm wo Kiitekure (ボクのリズムを聴いてくれ)Link to this section
RhythmAv.png
Introduction
Pouvoir(s)
Bombes
PWR
B
SPD
C
RNG
C
STA
B
PRC
E
DEV
C

Création de Bombes

Même avant qu'il n'ai acquit son Stand, Oyecomova était un faiseur de bombes compétents qui s'est forgé une réputation pour ses bombes mortelles. Un jour alors qu'il était en prison, il a su créer une bombe de fortune et l'a utilisé pour s'évader.

Histoire

Passé

Oyecomova est un terroriste qui est originaire du Royaume de Néapolis. Deux ans avant les évènements de Steel Ball Run, il a essayé d'assassiner le roi de Néapolis en posant une bombe dans son carrosse. Heureusement pour le roi, il était absent quand la bombe à explosé en public mais cinq personnes dont deux enfants ont été tués. Oyecomova fut arrêté et condamné à mort. Cependant alors qu'il était détenu et attendait son exécution, il a réussi à acquérir de la poudre noire, et a tué un garde en mettant la poudre dans son oreille puis en faisant exploser la poudre.

Oyecomova s'évada de prison et alla aux Etats-Unis. Il entra ensuite au service de Funny Valentine. A un moment, quatre jours avant qu'il ne rencontre Jayro Zeppeli, Oyecomova entra dans une Paume du Diable et sa compétence en explosifs lui permit d'acquérir un Stand avec un pouvoir centré sur les bombes.

Steel Ball Run

Lorsqu'Oyecomova entend parler de la participation de Jayro Zeppeli à la Steel Ball Run, le terroriste veut prendre sa revanche sur Néapolis et veut l'éliminer pour empêcher le royaume de gagner. Il met alors la tête de Jayro à prix pour une somme de 200000$. Il suit aussi Jayro durant la deuxième étape de la course. Il arrive alors à une ville qui sert de sous-étape en milieu de course pour enregistrer les passants. Il envoie d'abord un message à Funny Valentine, disant qu'il suspecte que Jayro à un morceau du Corps Saint.

Oyecomova attaque Jayro & Johnny

Oyecomova s'introduit dans la chambre d'hôtel de Jayro et fouille dans ses affaire. Il y trouve une lettre qui parle du Cheval Zombie, un cadeau du Roi pour aider Jayro durant la course. Mountain Tim le surprend et le tient en joue. Cependant, quand Tim essaie de l'attraper par l'épaule, une partie de la peau d'Oyecomova va se détache, avec quelques bombes dessus. Celles-ci explosent, ce qui blesse gravement Tim. Ce dernier survit en se désassemblant avec son pouvoir. Oyecomova s'approche ensuite discrètement de Jayro durant le chaos et lui touche la main, attachant des bombes dans la paume. Jayro est forcé de maintenir sa peau fermée sur sa Boule de Métal aussi fort que possible. Oyecomova lui envoie un rat avec une bombe posée dessus qui explose près de Jayro mais ce dernier tient bon. Pensant que les bombes sur Jayro vont bien finir par exploser, Oyecomova décide de partir et de reprendre le Cheval Zombie. En utilisant la Rotation, Jayro parvient à se protéger du pire et l'explosion et parvient à légèrement blessé Oyecomova qui s'enfuit à cheval. Johnny et Jayro le poursuivent.

Oyecomova a son visage ravagé par les Boules de Métal

Dans la zone montagneuse menant au Cheval Zombie, Oyecomova a l'avantage car il peut créer des bombes pour rester hors de portée de Gyro et les jeter sur leur chemin. Lorsqu'ils pénètrent dans une rivière et remontent le courant, Oyecomova vide sa gourde sur sa paume, créant un flux de bombes. Johnny et Gyro les dépassent en galopant. Oyecomova touche alors un nid de guêpes, accrochant des bombes sur tout l'essaim mais le duo piège les guêpes avec des toiles d'araignées. Cependant, Oyecomova fume alors une cigarette et transforme la fumée en bombes, faisant exploser la joue de Gyro. Alors qu'Oyecomova semble avoir définitivement dépassé le duo, il entend soudainement un bourdonnement dans la fumée. Il tire une toile d'araignée vers lui, pensant que le duo essaie de retourner les guêpes contre lui et est convaincu que ses explosions ne peuvent pas lui faire de mal. Cependant, il découvre alors que les ongles de Johnny sont collés à la toile. Ils agissent comme des boosters pour la boule de métal de Gyro, augmentant sa portée et Gyro est capable d'envoyer ses deux boules d'acier au visage d'Oyecomova. Les Boules volent à pleine vitesse sur le visage du terroriste, qui a le visage ravagé et est désarçonné.

Chapitres

Book Icon.png Apparitions Manga
Apparition dans les chapitres

Citations

Quote.png Citations
  • I won't allow anyone to race for the King of Naples! I will have you dead, officer Gyro Zeppeli!
    —Oyecomova, SBR Chapter 21: Gyro Zeppeli's Mission, Part 2
  • My skills with explosives became a special ability... I take this as a mission from God!
    —Oyecomova, SBR Chapter 22: The Terrorist from a Faraway Country, Part 1
  • There is no weakness to God's will...
    —Oyecomova, SBR Chapter 22: The Terrorist from a Faraway Country, Part 1
  • You thought I would only send water and wasps in this mountain land? Even the air I breather! Everything I touch, I can turn into mines! You two are the same as mice trapped in a cage being burned by fire! You're out of options! There's nothing else you can do! You can't even breathe! I've received a wonderful gift from God!
    —Oyecomova, SBR Chapter 23: The Terrorist from a Faraway Country, Part 2

Galerie d'Images

Références

  1. JOJOVELLER: STANDS - Comments by Hirohiko Araki[1]

Navigation du site

Other languages: