Boku no Rhythm wo Kiitekure

From JoJo's Bizarre Encyclopedia - JoJo Wiki
Jump to navigation Jump to search
This page is a translated version of the page Boku no Rhythm wo Kiitekure and the translation is 100% complete.

Mes talents de poseur de bombe font désormais partie intégrante de moi-même... c'est comme si Dieu lui-même m'avait envoyé en mission !

Boku no Rhythm wo Kiitekure (ボクのリズムを聴いてくれ Boku no Rizumu o Kiitekure, lit. "Ecoute mon rythme", ou "Oye Como Va, Mi Ritmo" en espagnol) est le Stand d'Oyecomova, figurant dans la septième partie de JoJo's Bizarre Adventure, Steel Ball Run. C'est un Stand vaguement humanoïde avec une tête d'oiseau qui peut accrocher des bombes à tout matériau qu'il touche.

Apparence

Boku no Rhythm wo Kiitekure est un Stand vaguement humanoïde. On ne veut pas grand chose de son corps car il est couvert d'un large haillon, mais on peut voir sa tête et des bras avec des mains griffues. Son corps entier semble couverte de sutures. Sa tête ressemble à celle d'un oiseau, avec un grand bec, des yeux aux contours de losange, et deux disques sur les côtés de la tête.

Son design est basé sur l'art de tribus d'Afrique.[2]

Ce Stand est violet dans le manga couleur.

Pouvoirs

Boku no Rhythm wo Kiitekure possède un pouvoir lié à des bombes qui permettent à Oyecomova de recycler n'importe quoi en piège mortel et en support pour ses bombes. Cela en fait un opposant très dangereux à poursuivre ou même à approcher. Cependant, son Stand ne semble lui offrir aucun moyen de défense contre les attaques et Oyecomova est battu facilement par les Boules de Métal de Jayro.

Bombes Collates

Boku no Rhythm wo Kiitekure a la capacité d'attacher des petites bombes sur pratiquement n'importe quel matériau qu'Oyacomova touche.[3]

Les bombes elles-même ressemblent à de petites épinglettes sur lesquelles ont peut voir des cadrans d'horloge, et eles peuvent s'attacher à n'importe quoi, même des choses non solide. Oyecomova les a par exemple déployé sur sa peau,[4] la peau d'autres gens,[3] sur l'eau, sur des animaux, la poussière, et même la fumée d'une cigarette.[5]

Après un moment, ces bombes très sensibles se déclenchent et sautent dans les airs[4] avec d'exploser avec une force considérable malgré leur petite taille. Un poignée de ses bombes était suffisante pour endommager la majeure partie d'un bâtiment. Le seul moyen de stopper ces bombes et de les empêcher de se projeter en l'air. Cependant, cela est plus facile à dire qu'à faire car celà requiert d'immobiliser ses mains en plein combat, et malgré tout, la sueur peut faire glisser les bombes hors de la main.[3]

Boku no Rhythm wo Kiitekure peut placer autant de bombes qu'il veut, et par exemple on peut le voir placer une bombe dans chaque guêpe d'une ruche.[5] Il est d'ailleurs très dangereux de s'approcher d'Oyecomova car si on l'attrape, il peut détacher sa peau avec des bombes dessus.[4]

Chapitres

Book Icon.png Apparitions Manga
Apparition dans les chapitres

Galerie

Détails

  • Le nom de ce Stand a été révélé dans l'artbook JOJOVELLER.
  • Le nom du Stand est traduit des paroles de la chanson Oye Como Va:
    "oye como va, mi ritmo (...)"

Références

  1. [citation needed]
  2. JOJOVELLER: STANDS - Comments by Hirohiko Araki[1]
  3. 3.0 3.1 3.2 SBR Chapter 22
  4. 4.0 4.1 4.2 SBR Chapter 21
  5. 5.0 5.1 SBR Chapter 23

Navigation