Le Confessionnal

From JoJo's Bizarre Encyclopedia - JoJo Wiki
Jump to navigation Jump to search

Pour l'OAV, voir At a Confessional.

Thus Spoke Kishibe Rohan - Episode 16: Le Confessionnal (岸辺露伴は動かない 〜エピソード16:懺悔室〜 Kishibe Rohan wa Ugokanai ~Episōdo 16: Zange-shitsu~) est un one-shot écrit et dessiné par Hirohiko Araki. Il a originellement été publié dans le Weekly Shonen Jump le 7 juillet 1997 puis collecté dans l'anthologie Under Execution Under Jailbreak. Il a aussi été publié dans le numéro inaugural du Shonen Jump: Readers' Cup '97 le 23 novembre 1997.[2]

Le personnage de Rohan Kishibe de Diamond is Unbreakable figure dans l'histoire en tant que témoin passif de l'histoire. C'est le premier chapitre de la série Thus Spoke Rohan Kishibe.

Le 18 août 2019, une adaptation OAV produite par David Production a été annoncé. L'épisode a été diffusé dans quelques salles au Japon et distribué en Blu-ray et DVD le 25 mars 2020.[3]

Résumé

Rohan Kishibe se présente et présente alors une histoire terrible dont il a entendu parler en Italie.

Après un incident non spécifié l'ait obligé à mettre en pause sa série Pink Dark Boy pour l'été, Rohan avait décidé de prendre des vacances en Italie. À Venise, Rohan entra accidentellement dans le compartiment du prêtre d'un confessionnal alors qu'il observait une l'intérieur d'une église. Peu après, un homme entra dans l'autre compartiment et commença à confesser son péché à Rohan, croyant qu'il était un prêtre. Intéressé, Rohan écouta sa confession. L'homme narra sa jeunesse en tant que simple ouvrier. Un jour, un mendiant asiatique affamé vint lui demander de la nourriture. Méprisant le mendiant, l'homme obligea le mendiant à porter de grands sacs de maïs, et le mendiant mourut d'épuisement. Cependant, le fantôme du mendiant apparut, jurant de se venger et déclarant qu'il reviendrait le jour le plus heureux de la vie de l'homme pour lui faire perdre tout.

Etrangement, la vie de l'homme s'améliora à une vitesse fulgurante ; il devint riche et eu une fille avec un top-modèle. Un jour, alors que l'homme se promenait avec un domestique et que sa fille jouait gaiement avec un sac de pop-corn, il ne put s'empêcher de penser que c'était le plus beau moment de sa vie.

Soudain, l'esprit du mendiant posséda la petite fille et révéla ce c'est lui qui avait aidé à la prospérité de l'homme dans l'ombre afin que sa vengeance n'en soit que plus savoureuse. Le fantôme expliqua qu'il voulait que le Destin juge l'homme équitablement, et mit donc l'homme au défi de lancer trois fois un morceau de pop-corn en l'air (plus haut qu'un lampadaire voisin) et de l'attraper avec la bouche, à chaque fois que le fantôme claque des mains. Si jamais l'homme réussissait, le fantôme le laissera en paix pour toujours mais en cas d'échec le mendiant pourrait le décapiter.

Avec ingéniosité et beaucoup de chance, l'homme réussit deux fois à attraper son pop-corn, mais attira alors une volée de pigeons qui menaçait de prendre le pop-corn en plein air. Pour les dissuader à la dernière tentative, l'homme mit le feu au dernier pop-corn alors qu'il le lança dans les airs, mais la lumière du soleil surgit de derrière les nuages, empêchant l'homme de voir le pop-corn. Lorsque le pop-corn atterri sur sa chemise, l'esprit du mendiant décapita l'homme sans perdre un moment.

Pourtant, cet homme était là dans le confessionnal à confesser son histoire. C'est alors que les deux fantômes du mendiant et du serviteur apparurent près de lui, révélant que le confesseur avait utilisé son serviteur comme doublure pour duper le mendiant, s'attirant à la fin la colère des deux fantômes. Rohan vit les esprits suivre le confesseur et jurer de le surveiller à tout jamais pour qu'il ne soit jamais plus heureux tandis que ce dernier sortait de l'église. Décidant de l'interroger plus tard si on lui en donne l'occasion, il exprime également un certain respect pour l'homme parce qu'il essayait de s'accrocher à la vie.

Liste des personnages

Personnages
Asian Man
(Death)

Note d'Auteur

『岸辺露伴は動かないーエピソード16:懺悔室ー』

(週刊少年ジャンプ97年30号掲戴)

子供の頃、父や祖父がよくわたしを叱る時、「無人島へ行け!おまえのようなヤツは!」とか、「刑務所に頼んで入れてもらうぞ!」(家の近所に刑務所があった)とか言われて、「無人島は行ってみたいなあ」と思ったが、「刑務所はすごく恐ろしくて、カンベンしてくれえ」と思った。そんな叱りの言葉の中に「普段、人をあざむいて生活していると一番幸福な時にバチがあたるぞ」というのがあって、それはいまだに恐ろしい。ハッピーって時に突き落とされるのが、ャパイって感じがあって、大人になるにしたがって恐怖の度合いが増して来てるんですけど。別に人をだましてはいないと思うんだけど、イヤな感じ。でも、それでもヘコたれない本作品の主人公は好き。タイトルの「動かない」というのは、岸辺露伴は主人公ではなく、物語のナピゲーターですよ、という意味。(作品タイプで言うとB)
TSRK16.jpg
In 1997, the editorial team asked for a short story. The terms were: less than 45 pages and no spin-off of an existing series. Tadaa! And here's a spin-off for you (laugh). I obviously made the first draft without Rohan, but isn't that better if he's the narrator? Just read the panels without him, just to see. It's like a tasteless meal, isn't it? When I think about it, with the interdiction, I would never have drawn the other Rohan spin-offs, I'm grateful for that.

Galerie

Détails

  • Lorsque l'équipe éditoriale du Weekly Shonen Jump a commandité ce one-shot, il a donné pour instruction de ne pas lier les histoires aux séries principales du magazine. Malgré tout, Araki a contourné la règle. Il a voulu d'un narrateur pour donner la force du témoignage à l'histoire dans la série télévisée des années 50 Alfred Hitchcock Presents,[4] et le titre de la série Rohan Kishibe Ne Bouge Pas (岸辺露伴は動かない) fait référence au fait que Rohan ne soit pas le "protagoniste" de l'histoire. Araki le compare à un "navigateur" ou un témoin de l'histoire.[5]
  • Quand Rohan mentionne le hiatus de sa série, ceci référence probablement le hiatus qu'il a du faire lorsque Josuke l'a tabassé dans la partie Diamond is Unbreakable, dans l'arc "Du thé et des gateaux". Ceci est confirmé dans l'OAV alors qu'il parle au personnage de Koichi, qui apparait dans cette version.

Références

Navigation

Other languages: