Lundi, il pleut

From JoJo's Bizarre Encyclopedia - JoJo Wiki
Jump to navigation Jump to search

Thus Spoke Kishibe Rohan - Episode 7: Lundi, il pleut (岸辺露伴は動かない ~エピソード7:月曜日-天気雨~ Kishibe Rohan wa Ugokanai ~Episōdo 7: Getsuyōbi - Tenkiame~) est un "one-shot" écrit et dessiné par Hirohiko Araki et le sixième chapitre de la série Thus Spoke Rohan Kishibe. Le personnage de Rohan Kishibe de Diamond is Unbreakable en est le protagoniste. Ce one-shot a été publié dans le numéro de janvier 2016 de Jump Square.

Alors qu'il attend le train pour se rendre à un rendez-vous, Rohan découvre que les occupants de la situation, rivés sur leurs téléphones, agissent de façon très suspecte.

Résumé

Rohan est assis dans un restaurant et utilise Heaven's Door sur un pilon de poulet pour vérifier si le poulet peut être mangé sans danger. Parlant de divers sujets, dont le changement environnemental, Rohan utilise une astuce de perspective pour faire croire qu'il a enfoncé le pilon dans son smartphone. Il commence alors à raconter l'histoire.

Il pleut abondamment lorsque Rohan atteint une gare. Ayant une réunion à S-City, Rohan décide d'utiliser le train. Étrangement, les passants distraits par leurs smartphones continuent de heurter Rohan. En fait, toute la station de train est en train de fixer leurs téléphones, marchant distraitement. Finalement, il crie sur un homme grand et obèse qui lui rentre presque dedans. L'homme au téléphone remarque soudainement Rohan et s'excuse abondamment. Avant que Rohan ne puisse sermonner davantage son interlocuteur, une femme avec une poussette - également au téléphone - pousse Rohan sur les rails du train. La femme, qui se rend compte que Rohan est tombé sur les voies ferrées, hurle d'horreur tandis que des trains arrivent des deux côtés de la gare, mais Rohan a encore largement le temps de remonter sur le quai.

Alors que l'homme obèse tente d'attraper Rohan pour le ramener en lieu sûr, ce dernier se méfie. Pensant être attaqué par quelqu'un, le mangaka hésite à saisir la main de l'homme. Malheureusement, l'homme obèse est aussi poussé accidentellement sur les voies ferrées alors que les trains s'approchent. En utilisant Heaven's Door, Rohan parvient à se pousser entre les rails et transforme l'homme en livre, réussissant à le déplier pour qu'il n'entre pas en collision avec les deux trains qui passent. Il lit également son histoire et apprend seulement qu'il est une victime comme lui. Ainsi, quelque chose les attaque actuellement, mais Rohan n'a aucune idée de qui et le duo se méfie de tout le monde.

Les événements conspirent pour que l'homme obèse soit submergé par une foule de personnes tombant dans les voies ferrées. Rohan est alors témoin de quelque chose d'étrange. Un essaim d'insectes étranges ressemblant à des robots sortent tous du smartphone de la foule, même celui de Rohan, qui se rend compte qu'il a également été conduit vers l'homme obèse. On révèle que ce sont des specimens d'une nouvelle espèce d'insectes qui va aura été annoncée quelques années plus tard et qui est nommée Coire electricus lorenzinia (コーイレ・エリクトリカス・ロレンチーニャ Kōire Erikutorikasu Rorenchīnya). Ces insectes se nourrissent d'ondes électromagnétiques et se nourrissent des êtres vulnérables en contrôlant d'autres gens.

Les insectes couvrent le torse de l'homme obèse. Rohan regrette de ne pas pouvoir sauver l'homme, qu'il sait avoir une maladie cardiaque et sur le point de mourir. Les insectes infligent un choc mortel à l'homme puis se nourrissent de son bioélectricité. Même s'il y a des trains en approche, Rohan avait déjà écrit un ordres sur un des employés pour qu'il prenne le contrôle d'un camion et qu'il stoppe le train, sauvant alors les gens sur les voies ferrées. Alors qu'il sort de la station, Rohan annule son rendez-vous mais a déjà une idée pour son prochain manuscript.

Liste des personnages

Personnages
Obese Man
(Décès)
Stands

Note d'Auteur

TSRK07.jpg
"So it once existed here on Earth!"

When I think about dinosaurs, horrible giant dragonflies and other ancient creatures, my heart skips a beat.

I also like to think about new chimeras, like the man-faced fish or the chupacabra. I don't believe in their existence but each time it think the opposite, I get shivers down my spine. I love this feeling.

Galerie

Détails

Références

Navigation

Other languages: